Une petite interview de Léa Jane par Sophielit

Une fois n’est pas coutume, c’est une petite interview de votre « serviteuse » que je vous propose. Sophielit, celle qui lit beaucoup beaucoup, a décidé de donner la parole à ses amis blogueurs cet été et j’ai eu l’honneur d’y participer. Merci Sophie ! En prime, je vous présente ma vraie trombine…

Pour inaugurer cette rubrique estivale, je vous présente Léa Jane et son blog pétillant http://www.roman-a-lire.com/.

Pourquoi ai-je voulu le partager avec vous ?

Parce que Léa a osé se laisser guider par ses envies, et que cela lui réussit ; parce que son blog est une mine de trouvailles, de bons mots et d’infos ; parce qu’on peut y lire sa plume d’auteur, de lectrice, de fille, de femme, d’intervieweuse, de maman…

1. Ton blog en quelques mots ?
Mon blog est né il y a un an lorsque j’ai décidé de faire une pause dans ma carrière et de tout plaquer pour réaliser un vieux rêve un peu fou… Celui de devenir écrivain.
J’ai eu envie de partager cette aventure avec les internautes, de leur raconter mes joies, mes doutes, ce qu’était le travail d’un auteur, mon Koh-Lanta de l’édition… Mais aussi de me confronter à la critique des lecteurs en mettant des extraits de mon premier roman en ligne.
C’était aussi un moyen de réussir mon “coming out” professionnel
Je ne voulais surtout pas que ce blog devienne polémique et “tape” sur le monde de l’édition en décourageant au passage les auteurs en herbe. Je souhaite juste que les lecteurs passent un bon moment en lisant mes petits billets, qu’ils se sentent bien sur mon blog et que cela leur donne envie d’essayer de réaliser leurs rêves.
Aujourd’hui, si je devais faire un petit bilan, je dirais qu’il n’y a que du positif ! Ce que je préfère par-dessus tout, ce sont les échanges avec d’autres auteurs (édités ou en devenir, comme moi), des éditeurs ou des passionnés de littérature. Et les merveilleuses rencontres qui dépassent aujourd’hui le stade du virtuel. Certains internautes sont même devenus de véritables amis.

2. Comment créées-tu l’interactivité sur ton blog ?
En réalité, je n’ai pas vraiment cherché à créer de l’interactivité ou à mener des actions marketing pour booster l’audience de mon blog. Les choses se sont mises en place d’elles-mêmes. Devenir écrivain est le rêve de 3 Français sur 5 et nous avons vite formé une petite communauté. Mon inscription sur Facebook a quand même accéléré les choses.
Je fais également beaucoup d’interviews d’auteurs qui nous racontent leurs parcours jusqu’au Mont Edition. J’aime cette notion de partage d’expériences et mes lecteurs aussi.
Dans le même registre, j’ai lancé un appel à témoins sur le thème “patron, boulot, bobo” (le tome 2 de mon roman traite de l’univers impitoyable du monde du travail). J’ai invité les internautes à partager leurs petites aventures ou mésaventures dans leurs recherches d’emplois ou expériences professionnelles et j’ai reçu un nombre incroyable de réponses.

3. Que devient ton blog pendant les vacances ?

Vacances ou pas, l’activité sur mon blog est surtout fonction de mon rythme d’écriture sur mes romans. Il y a des jours où je me lève à 5h00 et où mes personnages s’emparent de moi et ne me lâchent plus jusqu’au soir. Dans ces moments-là, je suis incapable d’écrire sur mon blog, de répondre au téléphone ou de parler à qui que ce soit. En ce moment, je travaille sur 3 histoires en même temps et je me fais tirer les oreilles par mes amis blogueurs !
Je vais tirer le rideau quelques semaines en août pour prendre de vraies vacances. Me retirer dans dans ma tanière, un endroit reculé sans eau ni électricité (nan, je plaisante !), mais sans Internet et donc sans blog ! Mener une vie presque monacale (excepté le mojito et 2 ou 3 autres petits détails) et terminer tranquillement les livres en cours.

4. Que lis-tu pendant ces vacances ?

En ce moment, j’écris pour les enfants et les adolescents. Je suis donc montée au grenier chez mamie Jane et j’ai ressorti les livres que je dévorais étant enfant. Je redécouvre la bibliothèque verte, le club des 5, Fantômette et les autres…
Pour comparer mes vieux souvenirs avec ce que lisent les ados d’aujourd’hui, j’ai aussi mis dans ma valise :
• Un été de choc de Meg Cabot
• Si par hasard c’était l’amour de Stéphane Daniel
• Le retour de l’allumeuse de E. Lockhart

5. Quels sont tes projets de rentrée pour le blog ?
Ma bonne résolution pour la rentrée est de poster tous les jours ! Bon allez, tous les deux jours… J’ai prévu un format un peu plus court, mais quand je suis lancée, j’ai souvent du mal à m’arrêter. Je vais créer une nouvelle rubrique dans le genre “Léa les bons tuyaux”, avec une foule de conseils qui pourront servir aux auteurs en herbe, les nouvelles formes d’édition, les pièges à éviter…
Je vais également lancer un petit truc assez rigolo (enfin, j’espère), pour mettre en scène mes textes. Mais ça, vous le découvrirez à la rentrée !
Enfin, j’espère avoir l’immense joie de vous annoncer que ça y est, mon roman va être édité et vous faire partager la suite de cette belle aventure.

Je vous invite à découvrir le blog de Sophielit, une amie blogueuse et bientôt auteure…

4 réponses à “Une petite interview de Léa Jane par Sophielit

  1. bullesdinfos

    J’aime bien les interviews qui font découvrir l’envers du décor et voir ta trombine est un plaisir. Ca me fait réfléchir au fait que je ne mette pas ma photo sur mon blog mais que ça me fait plaisir de découvrir celle des autres 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *